VIBZ-Mag.com| Magazine en ligne, actualité locale, artistes et models

Accueil du site > Artists > FLO | UNE GWADA AUX BET AWARDS

FLO | UNE GWADA AUX BET AWARDS

Connue par certains comme Sista Flo sur le Pass di Rhum riddim (2004), la miss nous revient directement des BET Hip Hop Awards 2007, organisés à Atlanta, en Georgie. Depuis ses débuts en 2000, elle s’est tracée une longue route, et accepte de nous en dire un peu plus sur elle...

VIBZ : Tu viens de participer à un cipher en compagnie de pointures telles que Cassidy, Joell Ortiz, Ras Kass. Peux-tu nous en expliquer le concept ?

Le cipher est la base même du hip-hop. C’est de cette façon que les MC qui débutent arrivent en général à peaufiner leurs flows. Le concept même du « cipher », ou « freestyle de groupe », est un rassemblement de rappeurs qui forment un cercle et qui lâchent leurs lyrics à tour de rôles en improvisant et en essayant de se démarquer du reste du groupe. C’est en fait une fusion entre compétition et esprit positif. Depuis l’an dernier BET a choisi d’intégrer des ciphers où artistes confirmés et valeurs montantes se confrontent aux BET Hip Hop Awards. Cette année, ils avaient choisi de représenter un peu le Hip Hop à son échelle internationale. J’ai donc été appelée à représenter le rap francophone dans un cipher avec Cassidy, Joell Ortiz et Ras Kass.

VIBZ : Comment es-tu parvenue à te faire accepter dans ce cercle de rappeurs que l’on imagine certainement fermé aux francophones.

Je vis aux states depuis 7 ans, donc je sais m’y prendre avec les rikains, on dira ! Quand j’habitais sur Orlando, les premières prestations n’ont pas toujours été faciles. Il fallait ouvrir quelques esprits au concept du rap dans une autre langue, car beaucoup connaissait l’importance du Hip Hop Américain á l’extérieur, mais d’un autre côté ils n’imaginaient pas forcément que ces auditeurs prenaient le micro á leur tout. Une fois basée sur Miami, avec ses communautés Haïtiennes et Latinos, le publique était légèrement plus accessible. Donc, un peu comme Wyclef Jean, qui mixe les langues et les styles de musiques, j’ai suivi cette formule. En même temps, un MC comme Wyclef est aussi respecté aux Etats-Unis par rapport á ses années « Fugees » au cours desquelles il était une bête de lyrics en anglais. Par la suite, une fois accepté, c’est beaucoup plus facile de présenter une autre langue et culture á un publique qui n’y est que peu exposé. C’est pour ça que rapper en anglais est selon moi incontournable. Dans le cipher, Ras Kass et Joel Ortiz étaient ouverts au concept, mais malgré tout c’était un challenge de leur faire prendre une vibe et d’apprécier réellement mon apport au freestyle. Un producteur tel que DJ Premiere est quand même conscient d’un monde Hip Hop á l’extérieur des Etats-Unis… Ensuite, tout se joue sur la réception de cette langue, du flow, et aussi de mon attitude, incontestablement Hip Hop. Des artistes tels que Phonté du groupe « Lil Brothers », ou même Cassidy m’ont félicité d’avoir marqué un moment historique dans le Rap en étant la première francophone á rapper sur la chaîne BET avec 60 millions de téléspectateurs pour cette émission.

VIBZ : Entre les prestations, la cérémonie, qu’est-ce qui t’a particulièrement marquée ?

Au niveau du tournage de la vidéo ce qui m’a vraiment marqué c’est surtout la visite des studios dans lesquels nous avons enregistré cette partie de l’émission. La vidéo du freestyle a été tournée sur le toit d’un immeuble légendaire de la culture Hip Hop, les D&D Studios de New York, dans lesquels Jay-Z, Nas ou Biggie Smalls (entre autres) ont enregistrés des albums classiques Hip Hop tels que Illmatic, Reasonable Doubt, ou Ready to Die. Donc me retrouver devant le micro ou ces légendes ont enregistré c’était magique ! Sinon j’ai aussi pu m’asseoir et échanger avec DJ Premier dans son studio, qui se trouve dans ce même immeuble, et c’était aussi un moment inoubliable. À la cérémonie même à Atlanta, ce qui m’a le plus marqué c’est quand la vidéo de mon freestyle est passée, le public et les artistes se sont tuent, et ont réagi super bien à ma partie… Mes lyrics étaient traduits en Anglais. Il y a eu des « ohhh ! » et « ahhhh ! » à certains moments. Je pense qu’ils ont vraiment été surpris et qu’ils ont apprécié !

VIBZ : Comment as-tu réussi à te faire connaître des organisateurs de BET, la chaîne de télévision noire la plus diffusée dans le monde ?

Mon équipe de management, Gwadayouth Entertainment, était déjà en contact avec BET. Vu qu’ils avaient comme objectif de s’ouvrir à l’international, ce sont les producteurs même de l’émission qui nous ont contactés afin que je représente le hip-hop francophone lors du cipher.

VIBZ : Sur la scène internationale, Flo représente qui en priorité : les Antilles, les Noirs, les Français, les Femmes ?

Sur la scène internationale, je représente la Guadeloupe avant tout. Je représente aussi ma génération en général, puis bien sûr la Caraïbe, le monde créole, et plus spécialement les Antilles. Pas mal de gens ici m’appellent « Gwada Flo », donc je pense que c’est significatif du travail que je fais. Mon objectif est aussi de représenter dignement les femmes, et de proposer des images autres que celles qu’on voit trop souvent dans les médias et les vidéos qui dénigrent le plus souvent la gente féminine. Je participe aussi à une tournée dans les écoles publiques de Miami avec d’autres artistes pour justement promouvoir les richesses des cultures du monde et notamment celles d’Haïti, car la communauté haïtienne est très importante et bien représentée en Floride. Dans ce contexte par exemple, je présente mon île aux jeunes Haïtien-Americains, et autres élèves d’ethnicité différentes présents. En quelque sorte, je leur montre que le monde créole ne s’arrête pas à Haïti, et de cette façon j’espère rassembler ces peuples cousins trop souvent divisés par les médias, les livres d’histoire, et les stéréotypes que l’on véhiculent.

VIBZ : Tu poursuis des études en communication/multimédia à Miami, en Floride. Toutes ces portes qui s’ouvrent à toi grâce au hip hop, tu penses les exploiter ensuite sur le plan professionnel ?

Bien sûr ! Je le faisais déjà avant cette expérience aux BET Awards. Par exemple, en tant qu’infographiste, j’offre mes services á des artistes ou des promoteurs. Donc, effectivement j’allie les deux quand c’est possible.

VIBZ : Dans quelle langue tu te sens le plus à l’aise pour rapper ?

Pas de préférence ! J’aime rapper en créole, en anglais, et en français par ordre de préférence si je devais vraiment classer. Mais en fait, j’arrive a exprimer certaines choses en anglais mieux que d’autres en français et vice-versa. Pareil pour le créole, certains instrumentaux vont directement me pousser á écrire dans cette langue. Mais quand même une petite préférence donc pour le créole, et je prends mon pied en anglais…Puis en français bon vous avez vu le Freestyle, ça va !

VIBZ : On parle souvent de la beauté de Miami, mais peu de ses mauvais cotés. Raconte nous ton meilleur et on pire souvenir là bas ?

Mon meilleur souvenir á Miami c’est au concert « Rock the Bells » 2007 qui a duré 8 heures, 8 heures de pur Hip Hop, avec des artistes que j’apprécie beaucoup tels que Nas, Mos Def, Talib Kweli ou Common. Mon pire souvenir serait durant le cyclone Rita…Juste avant que Katrina ne décime la Nouvelle-Orléans.

VIBZ : Quand on vient d’une « petite » ville insulaire comme Baie-Mahault (Guadeloupe, FWI), comment fait-on pour s’adapter aux contrastes et à la pression d’une ville grande ville étrangère ?

La plus grande difficulté venant de la Guadeloupe aux Etats-Unis, c’est le fait qu’il n’existe pas de communauté Antillaise pour ainsi dire. Même dans les différentes communautés Caribéennes, on n’est pas reconnu ou connu en tant que représentant de cette zone. Par exemple, juste le fait qu’on n’ait pas vraiment de drapeau Guadeloupéen dans des manifestations culturelles oú on vend des drapeaux de toutes les îles, il n’y a pas celui de Gwada. C’est un exemple simple, mais il est difficile de « wave your flag » avec la musique ! Où même certains artistes Caribéens vont big up toutes les îles sauf Gwada et Madinina. À ce niveau, c’est une mission pour moi partout où je passe de faire connaître la Guadeloupe. Pour m’adapter il m’a fallu du courage, garder un esprit ouvert tout en sachant qui je suis et en exprimant ma culture malgré sa petitesse. Par exemple, l’anglais est une langue plus dynamique que le Français dans sa construction même. Au début quand je parlais anglais, je ne parlais pas fort comme les américains et mon accentuation était trop linéaire. Les gens traduisaient ça parfois mal, et pensaient que j’étais fâchée. C’est après un moment que j’ai compris qu’il fallait mettre un peu d’accent créole dans mon Anglais ! (rires)

VIBZ : Ton frère Enigma est lui aussi dans le hip hop, vous avez des projets communs ?

Oui, on travaille sur un projet commun pour notre groupe Inkognitwo. Restez informés sur mon myspace.com/freemyflo, ou sur celui d’Enigma myspace.com/enigmathe1, pour plus d’infos quant à la sortie de tout cela.

VIBZ : As-tu d’autres activités autres que les sons et tes études ? J’aime la photographie et je fais de l’infographie en indépendant. Sinon je continue les swé de basket pour ceux qui se demandent (rires)

VIBZ : Apres l’expérience BET, quels sont tes objectifs de carrière ? Avant tout on prépare la sortie de ma 3e mixtape, « Free My Flow, The mixtape » mixée par DJ Moody Mik,e qui approche. Il y aussi des clips en préparation donc j’attends ça avec impatience. Et puis bien sûr j’ai aussi commencé à travailler sur des morceaux pour mon album petit à petit avec des featurings intéressants et des productions lourdes, surprises à l’horizon ! Je prépare actuellement des dates pour Miami avec la sortie de la mixtape.

Le Cipher :
Lien direct BET du cipher :
http://www.bet.com/onblast/ ?chan=23&id=1223&sub=2&itype=v
Lien Daily motion de la cipher :
http://www.dailymotion.com/tag/hop/video/x395y9_flocassidyrass-kassjoell-ortiz_music

Flo sur le Web :

http://www.myspace.com/freemyflo
http://flo97122.skyrock.com/
http://gwadayouth.com/

Pour info & Booking : contacts@gwadayouth.com

- INTERVIEW : MANOO
- PHOTOS : Photos cipher + Summerstage : par Jeanhmarphotography
Photos de Ayiti Exposé : Haitian heritage
Photos "Portrait Flo’’ :Reedan @ Gwadayouth Entertainment

Répondre à cet article

2 Messages de forum




Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Réalisation : PaysageWeb - Conception graphique : Synergix