VIBZ-Mag.com| Magazine en ligne, actualité locale, artistes et models

Accueil du site > Events > RAS LOV | UN REGGAE 100% LIVE ET LOKAL

RAS LOV | UN REGGAE 100% LIVE ET LOKAL

Un vent de renouveau flotte sur le reggae guadeloupéen avec « Ras Lov » une compilation produite par Koryas et Dj Mashup du label Kreyol Youth. Forte d’une playlist éclectique composée d’artistes connus de la scène reggae locale comme Lovy Jam et d’autres fortement prometteurs à l’instar D’Iday, Cléon, Krystel ou Pairle, cette compilation one riddim fait à ravir cohabiter des messages empreints d’amour et de dissidence. Le tout orchestré par des musiciens émérites tels que Philippe Sadikalay, saxophoniste du groupe Soft, le bassiste Fabrice Fanfant et Willy Blondou à la guitare..

VIBZ : Quelle fut la motivation à l’origine du projet « Ras Lov ?

Koryas : Lorsque je travaillais avec Fuckly pour la réalisation de la compilation « 17 pouces », Dj Mashup m’a également proposé de faire des riddims en vue d’un de ses projets. Je lui ai fait écouter la version instrumentale du « Ras lov », encore à l’état brut et il apprécié tout de suite. J’ai été emballé par une motivation égale à la mienne et lui ai carrément proposé une association, matérialisée par la création du label Kreyol Youth.

Dj Mashup : À la base, j’ai toujours eu pour ambition de produire un disque. A l’issue de mon entente avec Koryas, tout s’est enchaîné très vite. Notre complémentarité s’est avérée efficace.

VIBZ : « Ras Lov », pourquoi ce titre ?

Koryas : Honnêtement après avoir composé le riddim le nom m’est venu sans réflexion. J’ai pour habitude de nommer mes créations selon le feeling du moment. Nous avons par la suite analysé ce choix et conclu que « Ras » (empereur) « Lov » (Amour), signifiait l’amour du Tout-puissant, peu importe son nom.

Dj Mashup : En plus de sa symbolique, ce nom est facile à retenir. Koryas a été doublement bien inspiré en le choisissant !

VIBZ : Comment s’est opéré le choix des artistes présents sur cette compilation ?

Koryas : De manière assez spontanée. Je travaillais séparément avec chacun d’eux.

Dj Mashup : Tout a été une question de feeling. Je ne connaissais pas tous les artistes. J’ai fais leur connaissance grâce au « Ras Lov » et ne le regrette pas, bien au contraire. Ils sont tous talentueux et agréables à côtoyer.

VIBZ : Comment définirais-tu le reggae made in Gwada ?

Koryas : Il est de bonne qualité. Il faudrait que les guadeloupéens encouragent leurs artistes à se produire en live afin de permettre à notre musique d’atteindre un niveau digne. Certains le font déjà comme Smiley, Slikee, Lusdy… Il y a suffisamment de bons musiciens en Gwada pour constituer d’avantage de Band et permettre une plus grande expression et visibilité aux artistes de la scène reggae.

Dj Mashup : Il est en perte de vitesse ces dernières années pour diverses raisons : manque de structure, piratage…Il faut redonner vie à cette musique en s’organisant correctement. En cherchant des moyens efficaces pour un développement durable.

VIBZ : Est-ce votre démarche de créer un reggae aux sonorités et lyrics guadeloupéens tout en restant ouvert aux langues et aux influences caribéennes ?

Koryas : Notre démarche est caribéenne naturellement. En Guadeloupe, nous parlons aujourd’hui le créole, l’anglais, l’espagnol et français. Nous dansons sur du meringué, de la salsa, du zouk, du compas, de la dancehall… Nous avons une richesse linguistique et culturelle inouïe. Notre restons simplement nous-mêmes : guadeloupéens et caribéens avant tout.

Dj Mashup : L’avenir de la Guadeloupe se situe dans la Caraïbe et non pas en France…

VIBZ : Un riddim 100% live, une démarche fort originale, dans un secteur dominé par les riddims digitaux. Pourquoi cet effort ?

Koryas : Nous nous sommes rendu compte que le riddim à l’état brut manquait de vie… Nous avons donc fait appel au départ à Philippe Sadikalay et son saxophone. La chaleur de son jeu nous a convaincu qu’il fallait que la totalité du riddim soit rejoué par des professionnels. D’où la participation de Willy Blondou à la guitare, Fabrice Fanfant à la basse et Charles Naigre à la batterie. Au final cette initiative nous a permis de travailler la musique reggae comme il se doit : en live !

Dj Mashup : Il est indispensable de se démarquer, de sortir du lot. Donc en adoptant ce concept de « live », nous avons su nous faire remarquer dans le bon sens. Travailler avec de tels musiciens a été une expérience très enrichissante ! Cela nous servira pour la suite…

VIBZ : À l’instar de deux titres phares de l’album, « Rékréasyon fin » et « Je fais du son », cette compilation semble partagée entre une tonalité dissidente et un message prônant l’amour ?

Koryas : Notre musique reflète la société dans laquelle nous vivons mais aussi qui nous sommes vraiment et ce que l’on récent. A travers le « Ras love riddim », chaque artiste est resté lui-même, a fait part de ses sentiments du moment. Pour le titre d’Iday par exemple, nous étions en pleine période d’élections présidentielles. Ce dernier étant un artiste assez Rebel le riddim lui a inspiré le sujet « Rékreasyon fin ». Je pense que sa façon d’aimer est de dire tout haut a travers ses lyrics ce que les autres on peur de dire.

Dj Mashup : Nous avons laissé aux artistes la liberté d’écrire leurs propres textes, et nous avons remarqué que nous étions sur la même longueur d’onde. Nous partageons les mêmes idées. Nous avons les mêmes combats. Beaucoup de choses vont mal en Gwada. Il appartient à la jeunesse de dénoncer certaines choses et de « porter une gamme » pour tenter d’améliorer la situation. L’amour est fondamental pour l’être humain. Quoique l’on dise, on a besoin d’amour pour vivre…

VIBZ : Votre distribution se concentre dans un premier temps au marché guadeloupéen, pourquoi ?

Koryas : Les marchés guadeloupéen et martiniquais pour être exacte. Nous sommes distribués par Chabine Prod, l’un des meilleurs distributeurs du moment. L’objectif du label Kreyol Youth est d être d’abord reconnu et accepté par son propre peuple. Une fois que ce dernier validera la qualité de notre travail, nous aurons plus de facilité à représenter notre musique ailleurs. Pas forcement la France en priorité d’ailleurs. L’album est d’ores et déjà disponible, complet ou par single, ou que vous soyez dans le monde sur le site : www.music.gp, dans la rubrique Reggae/Ragga.

Dj Mashup : Nous aimons avoir un certain contrôle sur notre business. Etant basé en Guadeloupe, il est difficile de surveiller quoique ce soit en France. Et puis il faut dire que l’ère du CD audio est révolue. Place au téléchargement légal…

VIBZ : Quel est à ce jour votre bilan en terme de ventes, de retour du public ?

Koryas : Nous avons été modeste concernant le nombre de cd pressé mais à ce jour nous n’avons plus beaucoup de cd en stock. Je dirais que le bilan est positif malgré la crise que traverse l’industrie du disque. Le retour du public est très positif, surtout après notre show case réalisé en live au Bik Kreyol. Le public en redemande !

Dj Mashup : Je tiens à le remercier.

VIBZ : Quel est votre carnet de route des mois à venir ?

Dj Mashup : On est là pour porter une gamme. Le développement est notre leitmotiv, donc ne vous en faites pas, on prépare pas mal de projets dont vous entendrez parler.

Koryas : Le Kreyol Youth vient de naître et promet de ne pas rester inactif. Beaucoup d’autres projets sont en cours. Des concerts, des sorties d’albums notamment le maxi d’Ires Mc.

- REPORTAGE : Mike Croix

26 septembre 2008

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Réalisation : PaysageWeb - Conception graphique : Synergix